Bienvenue dans

nos divers ateliers!

Francis raconte

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Publié le 11/03/2013

Bonjour,

Je me présente rapidement, je me prénomme Francis, j'ai 60 ans et il y a plus de 20 ans que je fais partie du club de modélisme de l'association LAC. Maintenant à la retraite, je redeviens un assidu du club avec un nouvel objectif, construire un bateau qui a des ailes.

(Vous retrouverez toute l'histoire sur le forum ICI et, si le sujet vous intéresse, je vous invite à dialoguer avec nous sur ce même forum.)

Voici comment je suis arrivé à me lancer dans cette aventure. Lorsque j'ai débuté dans le modélisme, je me suis passionné pour la construction et le pilotage d'avions. Après avoir fabriqué et essayé de faire voler quelques modèles j'ai progressivement arrêté car mon travail et d'autres occupations m'ont pris tout mon temps . Lorsque est arrivée la retraite, j'ai recommencé à venir au club . La remise en état de modèles volants m'a occupé dans un premier temps, ensuite la découverte de la construction de modèles en dépron (vive les forums internet) m'a permis de concevoir de A à Z un modèle de moto-planeur électrique et de le faire voler . Comme le pilotage n'est pas mon point fort je me demandais ce que j'allais pouvoir fabriquer à présent. Etant tout seul à faire des avions car les deux autres membres assidus du club (Raymond et Jean-Paul) travaillent sur des bateaux, j'ai pensé me lancer dans le naval.
Le rangement de revues dans le local du club m'a permis de découvrir un navire à passagers qui a des ailes (Hydroptère), ça a été un coup de foudre, il fallait que je le construise .
Voilà, la construction est en cours depuis quelques mois, voici la bête en photo dans RC Marine (merci à Frédéric MALLET pour son formidable travail d'explications et son plan).

ProjetHydroptère

Avant de vous raconter le début de la fabrication, voici les caractéristiques de ce navire grande vitesse (NGV) grandeur nature. Cet hydroptère, ferry à passagers, est le Supramar PTS 150 MK3 fabriqué par plusieurs chantiers navals sous licence Supramar. Il était le plus grand du monde à naviguer pour l'époque (années 1970) avec 38m de long , 7,5m de large, d'un poids de 165T et transportant 250 passagers. Sa vitesse de croisière est de 36,5 nœuds (67,5 km/h). Vous pouvez voir, ci-dessous en photos, trois exemplaires "en vrai" .

PT 150 Supramar

 

PT 150 PT150 queen of the waves 1970 01

Ce modèle a inspiré également des modélistes spécialistes du carton, deux photos illustrent ce modèle réduit en carton de 152cm de long et 30cm de (statique et navigant), c'est vraiment bluffant .

PT150 Carton PT150 Carton naviguant
J'aurai l'occasion de revenir sur le modèle en carton pour le comparer au modèle que je me propose de construire en bois de "seulement" 100cm de long .

La première chose que j'ai fait avant de commencer est la lecture des explications de fabrication (RC Marine 115,116 et 117) en essayant de suivre sur le plan . N'ayant jamais construit de bateau j'ai consulté des forums (vive internet) pour essayer de connaitre les techniques de fabrication . Puis c'est le grand plongeon dans la construction, découpe des couples, mise en place sur un support chantier et collage de la quille. Le travail est long quand on est débutant et le bloc avant avec son empilement de tranches de contreplaqué m'a "bouffé" quelques soirées . Les collègues m'ont bien charrié . Lorsque la quille a été finie de monter et poncée en forme, j'étais content d'avoir réussi cette première étape .
La suite a été la fabrication et la mise en place des chaises support de paliers d'arbre. Ces supports ont été simplifiés par moi-même car ce travail, également nouveau pour moi, m'a obligé à réaliser des soudures à l'étain plutôt "délicates" . Le résultat n'est pas trop mal et j'espère que cette transmission fonctionnera correctement et librement à l'usage .


Ci-dessous trois photos de la coque avec les chaises en place.

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 012013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 02

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 03

Comme j'ai des moments libres à la maison j'ai commencé à faire la cabine à deux étages (la quille étant en fabrication au local du club). Celle du bas est en balsa pour des questions de poids. J'ai donc fabriqué cette première partie en balsa mais la qualité de celui-ci m'a compliqué la tache  pour la découpe des fenêtres, les montants sont très fragiles et cassent facilement . Si c'était à refaire je prendrai du samba comme la cabine haute , c'est plus facile à travailler et tant pis pour le poids!

 

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 05

Voici le dessous de la cabine basse avec ses couples.

 

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 04

La cabine basse avec la cabine haute montée sans toit (amovible pour l'aménagement intérieur).

 

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 06

Les cabines (basse et haute) mais avec le toit préformé à côté.

 

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 07

Le toit en place.

Le résultat n'est certainement pas très très bon mais pour un débutant dans ce type de construction, ça ne me semble pas trop mal non plus

La construction rencontre des petits problèmes qui m'ont obligés à refaire le pont du bateau. Comme je suis un petit malin , j'ai fait la quille et les cabines séparément. Pour avancer, j'ai taillé le pont en fonction de la cabine comme préconisé dans la revue (sans avoir la quille pour vérifier si c'est bon). Lorsque j'ai voulu assembler le pont sur la quille il manquait de la matière en largeur . J'ai collé une baguette de samba de 4mm en bord de pont pour "rattraper" l'erreur, c'est une bonne leçon .


Après ponçage, ajustage et collage, j'ai pu enfin assembler quille-pont et cabines, ouf, ça ressemble à quelque chose.

2013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 082013-01 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 09

 

La construction de l'aile avant a été plutôt difficile (même après avoir construit des avions ). Le passage des commandes des ailerons ont été un point dur pour moi, il m'a fallu beaucoup de temps et de réflexion pour en venir à bout .

2013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 10

 Les ailes avant sans ailerons.

J'ai attaqué en parallèle l'étanchéité de la quille avec de la résine époxyde, après essai sur une chute je me suis lancé dans la partie interne de la quille (faite en deux couches). L'extérieur de la quille, les demies ailes et les cabines ont également reçu une couche de résine diluée, le tout avec des temps de séchage de 48h, bon dieu que c'est long! .
Après ponçage en plusieurs fois, j'ai passé le tout avec de l’apprêt en bombe. Ouf! ça ressemble à ce que j'espérai, c'est pas trop mal .

2013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 112013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 12

2013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 132013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 14

2013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 15

 

2013-02 ConstructionHydroptère Princesse Cloe 17

Voilà, j'écrirai la suite de l'article lorsque une des prochaines étapes sera terminée (peinture, motorisation, gouvernails, commandes et accastillage, ça promet! )

 

Publié le 6/04/2013

Bon, j'ai commencé la peinture au pinceau comme conseillé et bonjour la galère , le blanc m'a demandé 4 couches, le rouge 4 également et 5 pour le bleu . Il va falloir maintenant poncer et lustrer, ce n'est pas fini!  .
Je pense qu'avec les beaux jours la vitesse va encore tomber, je vous dis donc à beaucoup plus tard pour la suite .

Un petit aperçu du chantier:

2013-04 ConstructionHydroptere Princesse Cloe 01

2013-04 ConstructionHydroptere Princesse Cloe 02

Qui est en ligne ?

Nous avons 97 invités et aucun membre en ligne

Agenda évènements